Pablo Bartholomew

Contenu

Pablo Bartholomew

Inde

Né en 1955, Pablo Bartholomew a été très influencé dans sa pratique par son père Richard Bartholomew, critique d'art et lui-même photographe. Commissaire pour l’Inde dans Photoquai 2009, Pablo Bartholomew y participe également en tant qu’artiste, en réalisant pour le musée du quai Branly une série sur les Indiens de France. Photographe indépendant, il vit et travaille à New Delhi. Il partage son temps entre la pratique de la photographie, des ateliers pédagogiques sur la photographie, et la direction d'une société spécialisée dans le traitement des bases de données photographiques et les systèmes d'archivage.

Liens

Les Indiens de France, un dialogue interculturel

Résidence photographiques 2009

Au cours d’une « résidence » de plusieurs mois en France, Pablo Bartholomew s’est mis dans la peau d’un Indien à Paris, et à Strasbourg… Les photographies réalisées au terme de ce terrain à la fois sociologique, humain et artistique racontent ses rencontres, et livrent des clés sur une communauté aussi discrète que flamboyante.

« Ma grand-mère s’est mariée en dehors de sa communauté dans les années 193 et a été déshéritée. Ma mère est allée encore plus loin et a épousé un Birman. Je viens donc d’une famille où il a toujours été question d’identité. Je ne suis pas Penjabi, ni Bengali ni Birman. Je suis tout ça à la fois et rien en particulier. C’est de là qu’est né mon dialogue avec les Indiens de France. »

Pablo Bartholomew poursuit ce travail personnel depuis plusieurs années à travers différents voyages, notamment aux États-Unis. Pour le projet mené grâce à l’aide du musée, il a pu étendre ce travail à la France. Sa situation familiale particulière et sa carrière de photojournaliste lui permettent des contacts très fournis avec les communautés indiennes immigrées en Europe, ainsi qu’une certaine distance avec la notion d’identité et d’héritage, dont il joue avec ironie.

Série réalisée en 2009.